La méditation Vipassana

La méditation Vipassana est un type de méditation peu courant. Pourquoi ? Nombreux le considère comme « extrême ». Aujourd’hui, je vous explique tout ça un peu plus en détails. C’est parti !

La méditation Vipassana, c’est quoi ?

Le principe même de cette méthode est de se concentrer sur ses 5 sens (la vue, l’ouïe, le goût, l’odorat, le touché), du matin au soir. Je vous avais prévenu que c’était un peu « dure » comme méditation…

Enfin bref, le but est de lâcher prise, d’oublier le monde qui nous entoure et nous recentrer sur nous-même. 

Comme d’habitude, l’objectif de cette méditation est de devenir positif. Donc toutes les idées négatives, on oublie !

meditation vipassana

Quel bienfaits pour cette méditation

Encore une fois, les effets sont nombreux !

  1. Réduire le stress. Cela à été prouvé, le stress diminue drastiquement grâce à la méditation Vipassana. Moins de stress = espérance de vie rallongée, et pas qu’un peu. Hé oui, l’anxiété est le pire pour le corps et l’esprit. Ce n’est pas pour rien que les personnes atteintes de cancer ne doivent pas se suremener.
  2. Se recentrer sur ce qui est important. Le moment présent est quelque chose qui revient souvent dans la méditation. Car oui, profiter d’une douce brise dans son jardin, manger un fruit sucré et tendre, profiter de son lit moelleux, sont des choses que l’on profite d’autant plus lorsque l’on se concentre dessus.
  3. Améliorer la concentration. A l’époque des téléphones portables, on a du mal à rester concentré aujourd’hui plus de 5 minutes sur une tâche, sans être dérangé par ce dernier. La méditation Vipassana va vous entraîner à rester « focus ».

meditation groupe zen

Comment exercer cette médiation

Je vais essayer de simplifier tout ça. Rien de bien compliqué à vrai dire : il faut recevoir et ouvrir ses récepteurs !

Concrètement, on va se concentrer sur ses sensations physiques. J’ai mal en bas du dos ? Ok je prend notre de cette douleur, sans chercher à lutter ou au contraire l’apprécier. Il faut simplement comprendre qu’elle est là.

Les sensations externes doivent aussi être prises en compte. Il fait un peu frisquet ? Pas de soucis, je m’en rend compte, c’est ce qu’il faut.

Ha et c’est d’ailleurs exactement la même chose avec ses pensées. Je n’arrête pas de penser à mon ami(e) que je dois voir car ça fait un moment que je ne l’ai pas vu. Pas de soucis, on prend notre de cela… et c’est tout !

Bref tu l’auras compris, il faut recevoir et se concentrer sur ce qu’on reçoit, c’est tout.

meditation environnement

Je souhaite apprendre la méditation

Comme d’habitude, reste à jour sur notre blog, on vous parle dans très peu de temps de la meilleures méthodes pour apprendre la méditation !